27/01/2013

Prévention des blessures musculaires

Si vous vous faites un e foulure ou un étirement musculaire, immobilisez la partie blessée jusqu'à la guérison. Cette affirmation est fausse. De récentes recherches indiquent qu'une durée d'immobilisation inférieure à 10 minutes ne représente aucun problème. En revanche, un temps supérieure provoque une atrophie. En se référant aux travaux du Dr. Peter Jokl, professeur à l'université de Yale, toute les partie du corps blessée doit rester mobile même quand on applique de la glace ou pendant une compression.

19/01/2013

Crèmes amincissantes : comment choisir !

Cette année, deux marques se lancent avec brio dans la compétitions acharnée, certes, mais inépuisable, de l'amincissement "miracle". Cette course au kilo est menée dans le futur ordre d'arrivée sur le marché, par la marque V. donc le lancement est prévu fin mars. elle s'était déjà montrée très performante dans le domaine post-épilatoire.

Son entrée symbolise l'utilisation possible des liposomes pour le corps, ceux pour le visage ayant déjà fait leur depuis deux ans environ. O., nom commercial de la gamme, se compse de deux produits à action rapide : n°1, affinement de la silhouette, est un complese enzymatique, sorte d'enzymes gloutons digérant la graisse, et qui pénètre parfaitement grâce aux liposomes, cellules dont la composition est semblable aux nôtres. Ce mélange détonnant active l'élimination des amas graisseux et permet ainsi une réduction du pannicule adipeux nommé plus simplement cellulite ou couche de graisse.

Une perte de kilos entraîne un besoin de raffermissement cutané. T. y a pensé en créant en complément : O. n°2, raffermisssant du buste et du corps. Ce gel est composé d'un complexe liposome renfermant un hydrolysat de microtubules (protéine globulaire). Celles-ci permettent de renforcer le tissu épidermique et d'améliorer de cette façon le raffermissement de la peau.

carnitine-et-musculation.jpg

Ensuite vient A. qui propose une ligne minceur nommé 1A. Il s'agit de trois produits correspondant aux trois gestes quotidiens à exercer pour obtenir le résultats tans espéré.

Première étape : préparer le terrain cutané, en appliquant, sur les zones de prédilection, le fluide Thermo-activateur. Comme son nom l'indique, il va activer la micro-circulation en provoquant très rapidement une sensation de chaleur et va permettre la pénération et donc l'application du produit n°2 ou crème corporelle. C'est elle qui fait réellement le travail puisqu'elle contient les éléments de principes actifs du traitement. Elle va aider le décongestionnement des couches superficielles et va atténuer l'aspect capitonné de la peau.

Finisons par le dernier mais non moins indispensable complément de traitement pour maigrir grâce à une crème. Contrairement aux deux autres, il se présente en gélules à avaler 2 à 4 fois par jour. Composé d'algues, il est riche en oligo-éléments, minéraux et acides aminés, cependant méfiance pour les sujets allergiques à l'iode.

10:43 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)

08/01/2013

La force peut sauver la vie

Vous savez que l'entrainement de force peut aider à paraître et à se sentir mieux, mais est-ce que la bonne santé musculaire et osseuse peut aider à vivre plus longtemps ? Selon des chercheurs de la York University au Canada, il pourrait avoir des relations entre le taux de mortalité et certains paramètres de la santé musculaire. Comme le rapporte Medecine & science in sport & exercice, des chercheurs ont suivi 81166 personnes âgées de 20 à 69 ans sur une période de 13 ans. Au début, les sujets ont été testés à partir d'exercices d'abdominaux, de pompes, de force de préhension, de souplesse des lombaires et des ischios; on a aussi mesuré leur VO2 max , et leur indice de masse corporelle. Au cours des 13 années qui ont suivi, 238 sujets ont décédé. Parmi eux, les chercheurs ont montré des risques de décès significativement plus élevés chez les hommes et les femmes qui avaient terminé dans le quartile le plus bas à l'issue des tests d'exercice abdominaux, et un risque de décès augmenté de 49% chez les hommes ayant terminé dans le quartile le plus faible pour les tests de force de préhension.

23:15 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)