16/03/2013

Nourriture et anxiété

Les troubles du comportement alimentaire chez la femme peuvent être profondément ancrés dans l'émergence d'angoisses infantiles, précisent des chercheurs à la Virginia Commonweath Universirty à Richmond. Ils ont constaté que 66% des femmes qu'ils ont étudiés présentaient également une anxiété pathologique et, dans 94 % des cas, ces problèmes remontaient à leur enfance. Comme le rapporte Acta Psyciatric Scandinavica, la femme type, sujette à l'anxiété et présentant un trouble de comportement alimentaire est complexée, intensément critique vis-à-vis d'elle même et craint de paraître ridicule en public. D'après les chercheurs, les accès quasi boulimiques apaisent passagèrement l'angoise mais sont suivis d'un rejet forcé des aliments, causé par un sentiment de culpabilité et par l'excès de nourriture. La détection précoce de l'anxiété pathologique chez l'enfant pourrait pemettre d'identifier les sujets qui risquent de souffrir plus tard de troubles du comportement alimentaire.

18:00 Publié dans nutrition | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.