28/12/2012

Ne repousser pas votre entraînement de bodybuilding

Outre que cela vous empêche d'entretenir votre condition physique, temporiser peut avoir un certain nombre d'effets néfastes: sentiments négatifs, dont dévalorisation, dépression et culpabilité, baisse du tonus; et un sentiment de fatigue pendant la journée. Pour préserver votre santé physique et mentale, essayez : dès aujourd'hui les conseils suivants.

Pas de précipitation. Prenez : l'habitude de vous entraîner progressivement afin que votre corps apprenne à s'adapter petit à petit. 

Fixez-vous des objectifs raisonnables. N'élaborez pas un plan d'entraînement tellement irréaliste que vous n'aurez aucune envie de commencer et encore moins de continuer. 

Quand vous vous surprenez : à trouver des excuses, faites quelque chose qui vous aide à démarrer : plutôt que de chercher un prétexte pour vous entraîner trop tard.

Trouvez untel partenaire motivé(e). Il est parfois plus dur de décevoir quelqu'un d'autre que de se décevoir soi-même. Une e) partenaire peut également rendre une séance plus agréable et il est alors probable que vous respecterez cet engagement régulièrement. 

Choisissez un moment de la journée qui convienne et où vous avez le maximum d'énergie. 

N'attendez pas d'avoir envie de vous entraÎner, car cela ne viendra pas. Apprenez à "vous lancer" et à démarrer votre séance de musculation; même si elle est légère, cela vaut mieux que rien du tout. 

Essayez de diversifier les types et lieux de vos entraînements. En général, ce qui est répétitif est moins plaisant que ce qui est varié. 

Accordez-vous une récompense quand vous aurez réalisé quelques progrès. Le renforcement positif marche vraiment.

Temporiser fait malheureusement partie de la vie, même si l'on a énormément de volonté ou d'autodiscipline. En d'autres termes, attendez-vous à des ratées, mais ne vous découragez pas pour autant. Ressaisissez-vous et remettez-vous à l'œuvre. N'oubliez pas que ce qui prime, c'est de progresser et les mauvaises passes ne sont qu'un "ralentisseur" sur la route qui vous mène vers une meilleure santé.

19:22 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

27/12/2012

Les bienfaits d'une séance de musculation à forte intensité

L’amplification de l'intensité d'une séance de musculation présente un gros avantage : on brûle plus de calories. Comme le souligne Diane Vives, CSCS, directrice de l'institut de performance humaine à Boca Raton (Floride) : "Des charges de travail intenses sont utiles pour les femmes, car elles augmentent la dépense calorique de l'exercice, surtout s'il s'agit d'exercices composés et de mouvements faisant travailler tout le corps." Un effort réalisé dans une zone de haute intensité brûle non seulement des calories, mais il augmente le volume musculaire, ce qui produit une élévation du métabolisme de repos. La plupart des femmes se demandent si elles ne deviendront pas "trop musclées" en s'entraînant lourd : Vives balaie ce mythe en mettant en avant les atouts d'un travail de musculation intense. "Le développement de la masse maigre (la prise de muscle) accélère le métabolisme, ce qui brûle des calories. On peut alors assurer des volumes d'entraînement plus conséquents, d'où une majoration de la dépense calorique." Les remarques de Vives sont étayées par des données scientifiques : la graisse est paresseuse! Elle ne fait rien d'autre que s'accumuler quand nous sommes assises sur notre canapé devant la télé, et nous tenir au chaud. En revanche, le muscle est toujours actif. Il génère de la chaleur, processus qui requiert de l'énergie (des calories). Donc, plus vous gagnerez de muscle, plus vous éliminerez de calories - même au repos! En matière de perte de graisse, rien ne vaut l'effort à haute intensité. Dans une étude visant à évaluer l'effet de l'intensité de l'activité physique sur la masse grasse et la répartition du tissu adipeux chez 1366 femmes, les chercheurs ont constaté que les sujets qui pratiquaient des sports à haut régime de façon régulière avaient moins de graisse sous-cutanée et un ratio tour de taille tour de hanches plus faible que celles qui ne s'entraînaient pas à haute intensité. De plus, l'étude suggérait que la diminution de la masse grasse des sujets n'était pas due uniquement à un entraînement très poussé, mais aussi à une réduction de l'apport alimentaire et au développement musculaire! Si vous surveillez vos calories, des séances réalisées à très grande intensité peuvent vous aider encore plus. Elles diminueront probablement votre appétit et, d'autre part, elles vous feront gagner du muscle qui brûlera des calories supplémentaires.

15/11/2012

Combustion des calories

Est-ce que l'on brule des calories en courant lentement ?

Non. Il serait faux de croire que vous vous dépensez plus en courant moins vite. En effet, plus vous vous activez (en couse, à vélo, à roller ou en natation), mieux vous éliminez. Cependant, rien de sert de se précipiter pour perdre des kilos. Vous risquez seulement de vous épuiser et de ne plus avoir les moyens physiques de continuer. Au final, vous brûlerez moins de graisse. Exemple : en courant vite, vous perdez 800 calories par heure. A ce rythme, vous ne réussissez à tenir que 30 minutes et dépensez 400 calories. Au contraire, à rythme modéré (10 km/h), vous tenez plus facilement une heure et éliminez 600 calories. En bref, un effort moins violent consomme plus de lipides s'il stimule le métabolisme à plus long terme. Ainsi, une dépense énergétique réduite a également des effets positifs. Plus l'intensité augmente, plus le métabolisme a tendance à vouloir transformer le glucose en priorité, même s'il finit toujours par se reporter sur les graisses. Conclusion : peu importe votre tempo, tout dépend du bilan global de votre entraînement.

17:19 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)