19/01/2013

Crèmes amincissantes : comment choisir !

Cette année, deux marques se lancent avec brio dans la compétitions acharnée, certes, mais inépuisable, de l'amincissement "miracle". Cette course au kilo est menée dans le futur ordre d'arrivée sur le marché, par la marque V. donc le lancement est prévu fin mars. elle s'était déjà montrée très performante dans le domaine post-épilatoire.

Son entrée symbolise l'utilisation possible des liposomes pour le corps, ceux pour le visage ayant déjà fait leur depuis deux ans environ. O., nom commercial de la gamme, se compse de deux produits à action rapide : n°1, affinement de la silhouette, est un complese enzymatique, sorte d'enzymes gloutons digérant la graisse, et qui pénètre parfaitement grâce aux liposomes, cellules dont la composition est semblable aux nôtres. Ce mélange détonnant active l'élimination des amas graisseux et permet ainsi une réduction du pannicule adipeux nommé plus simplement cellulite ou couche de graisse.

Une perte de kilos entraîne un besoin de raffermissement cutané. T. y a pensé en créant en complément : O. n°2, raffermisssant du buste et du corps. Ce gel est composé d'un complexe liposome renfermant un hydrolysat de microtubules (protéine globulaire). Celles-ci permettent de renforcer le tissu épidermique et d'améliorer de cette façon le raffermissement de la peau.

carnitine-et-musculation.jpg

Ensuite vient A. qui propose une ligne minceur nommé 1A. Il s'agit de trois produits correspondant aux trois gestes quotidiens à exercer pour obtenir le résultats tans espéré.

Première étape : préparer le terrain cutané, en appliquant, sur les zones de prédilection, le fluide Thermo-activateur. Comme son nom l'indique, il va activer la micro-circulation en provoquant très rapidement une sensation de chaleur et va permettre la pénération et donc l'application du produit n°2 ou crème corporelle. C'est elle qui fait réellement le travail puisqu'elle contient les éléments de principes actifs du traitement. Elle va aider le décongestionnement des couches superficielles et va atténuer l'aspect capitonné de la peau.

Finisons par le dernier mais non moins indispensable complément de traitement pour maigrir grâce à une crème. Contrairement aux deux autres, il se présente en gélules à avaler 2 à 4 fois par jour. Composé d'algues, il est riche en oligo-éléments, minéraux et acides aminés, cependant méfiance pour les sujets allergiques à l'iode.

10:43 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)

21/09/2012

Le cholestérol dans l'organisme

Ce stérol donc le second cycle est insaturé, jour un rôle important en biologie. Il est apporté par l'alimentation (cholestérol exogène), maus est aussi synthétisé par l'organisme au niveau du foie, des surrénales, des intestins, etc. Dans ces derniers, il est transformé en coprostanol inabsorbable et en provitamine D3 dans le tissu cutané. Dans le sang, il est associé aux lipoprotéines. il a une responsabilité dans l'apparition de l'arthéroscclérose et des accidents du système cardio-vasculaire.

18:14 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2012

Les reins ne servent pas qu'à éliminer

L'eau et les électrolytes sont éliminés par les reins et en quantité bien plus importante que ne le laissent supposer les urines. les électrolytes sont filtrés par les reins et, pour une part importante, repartent par différent canaux, à travers le corps où ils iront maintenir le niveau normal des électrolytes. L'élimination des électrolytes se fait en même temps que celle de l'eau dont ils sont inséparables. Le même processus se retrouve avec l'eau pour qui pour une bonne part, passe par les reins, y est épurée avant de repartir pour un nouveau cycle dans le corps. De ce fait, on constate que les reins jouent un rôle central dans le maintien du niveau des liquides et des électrolytes dans notre corps. en plus de sa fonction d'élimination bien connu, il filtre les électrolytes et l'eau dont le corps a encore besoin. Il est bien évident qu'un tel processus de filtrage et d'élimination des électrolytes et de l'eau dans notre corps est contrôlé et régularisé avec le plus grand soin. Ce rôle est échu à une hormone de l'hypophyse : l'hormone antidiurétique qui vient se mélanger au niveau du foie. Si elle vient à manquer, cela peut conduire au diabète, une maladie qui se caractérise justement par de fortes sueurs et de grandes soifs.

21:56 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)