08/01/2013

La force peut sauver la vie

Vous savez que l'entrainement de force peut aider à paraître et à se sentir mieux, mais est-ce que la bonne santé musculaire et osseuse peut aider à vivre plus longtemps ? Selon des chercheurs de la York University au Canada, il pourrait avoir des relations entre le taux de mortalité et certains paramètres de la santé musculaire. Comme le rapporte Medecine & science in sport & exercice, des chercheurs ont suivi 81166 personnes âgées de 20 à 69 ans sur une période de 13 ans. Au début, les sujets ont été testés à partir d'exercices d'abdominaux, de pompes, de force de préhension, de souplesse des lombaires et des ischios; on a aussi mesuré leur VO2 max , et leur indice de masse corporelle. Au cours des 13 années qui ont suivi, 238 sujets ont décédé. Parmi eux, les chercheurs ont montré des risques de décès significativement plus élevés chez les hommes et les femmes qui avaient terminé dans le quartile le plus bas à l'issue des tests d'exercice abdominaux, et un risque de décès augmenté de 49% chez les hommes ayant terminé dans le quartile le plus faible pour les tests de force de préhension.

23:15 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

06/01/2013

une congestion maximale

Voici comment obtenir une congestion super intense et changer un peu de votre entraînement habituel: au lieu de faire simplement des séries normales, réduisez la charge lors de la dernière série de chaque exercice une fois que vous aurez atteint l'épuisement musculaire et continuez de faire le plus de reps possible. Cette technique de musculation de niveau intermédiaire/confirmé, appelée méthode des séries dégressives, peut également vous permettre de sortir de la stagnation et de relancer la croissance musculaire. Mais attention: elle n'est pas pour les petites natures ! 

22:11 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

28/12/2012

Ne repousser pas votre entraînement de bodybuilding

Outre que cela vous empêche d'entretenir votre condition physique, temporiser peut avoir un certain nombre d'effets néfastes: sentiments négatifs, dont dévalorisation, dépression et culpabilité, baisse du tonus; et un sentiment de fatigue pendant la journée. Pour préserver votre santé physique et mentale, essayez : dès aujourd'hui les conseils suivants.

Pas de précipitation. Prenez : l'habitude de vous entraîner progressivement afin que votre corps apprenne à s'adapter petit à petit. 

Fixez-vous des objectifs raisonnables. N'élaborez pas un plan d'entraînement tellement irréaliste que vous n'aurez aucune envie de commencer et encore moins de continuer. 

Quand vous vous surprenez : à trouver des excuses, faites quelque chose qui vous aide à démarrer : plutôt que de chercher un prétexte pour vous entraîner trop tard.

Trouvez untel partenaire motivé(e). Il est parfois plus dur de décevoir quelqu'un d'autre que de se décevoir soi-même. Une e) partenaire peut également rendre une séance plus agréable et il est alors probable que vous respecterez cet engagement régulièrement. 

Choisissez un moment de la journée qui convienne et où vous avez le maximum d'énergie. 

N'attendez pas d'avoir envie de vous entraÎner, car cela ne viendra pas. Apprenez à "vous lancer" et à démarrer votre séance de musculation; même si elle est légère, cela vaut mieux que rien du tout. 

Essayez de diversifier les types et lieux de vos entraînements. En général, ce qui est répétitif est moins plaisant que ce qui est varié. 

Accordez-vous une récompense quand vous aurez réalisé quelques progrès. Le renforcement positif marche vraiment.

Temporiser fait malheureusement partie de la vie, même si l'on a énormément de volonté ou d'autodiscipline. En d'autres termes, attendez-vous à des ratées, mais ne vous découragez pas pour autant. Ressaisissez-vous et remettez-vous à l'œuvre. N'oubliez pas que ce qui prime, c'est de progresser et les mauvaises passes ne sont qu'un "ralentisseur" sur la route qui vous mène vers une meilleure santé.

19:22 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)